Sous-fédération du personnel de la manoeuvre

 

Rapport annuel

 

2012

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Avant-propos du président central RPV, rapport annuel RPV 2012

 

 

Jetons encore une fois un regard sur l’exercice 2012, même si l’année 2013 est déjà bien entamée.  

Qu’est-il survenu, quelles ont été nos préoccupations, comment la journée de travail s’est-elle modifiée?

Je renonce à me pencher dans mon rapport sur les affaires politiques et sur les événements survenus un peu partout dans le monde en 2012 pour me concentrer sur les événements qui ont marqué l’année dernière aux CFF.

 

Il s’est avéré très rapidement à la suite de l’instauration du nouveau système salarial aux CFF que le passage ne s’est pas fait de manière correcte et compréhensible, d’où le grand nombre de recours individuels et collectifs déposés. Les recours traités en 2012 ont donné lieu à certaines améliorations. Il reste cependant des recours en suspens qui nous occuperont durant l’année 2013.

La décision 25 fera à nouveau l’objet de débats. Pour mémoire: par cette décision, les CFF nous ont assuré lors des négociations CCT que la question de savoir quelles catégories de conducteurs de véhicule sont intégrées dans la courbe salariale des mécaniciens de locomotive serait discutée et négociée au sein d’un groupe de travail, après l’aboutissement de la CCT. Sont concernés pour l’essentiel les conducteurs de véhicule RCP Cargo, les conducteurs de véhicule cat. A à Voyageurs, les conducteurs de véhicule au service de la voie et les mécaniciens de locomotive à LRZ. Nous sommes représentés par Danilo Tonina dans ce team.

 

Cargo

L’exercice 2011 n’ayant pas débouché sur des chiffres noirs, il fallait s’attendre à ce que la prochaine étape soit mise en oeuvre. Elle a pour nom projet Réseau et vise à atteindre l’équilibre financier en 2013. Il s’est avéré rapidement que cela ne pourrait être réalisé sans toucher au personnel. Mais, ce qui était prévu dépassait les pires craintes que nous avions. Il était en effet question de fermer quelque 155 points de desserte. Grâce aux négociations et à la pression exercée au travers d’une pétition, le nombre de fermetures a pu être réduit à quelque 124. A l’heure où je rédige ce rapport, des recours d’exécutifs cantonaux sont encore en suspens qui visent à empêcher la fermeture de certains points de desserte par Cargo.

 

La fermeture des points de desserte avait pour effet de réduire d’environ 250 le nombre de postes de travail (RCP, TKC et mécaniciens de locomotive) à Cargo. Sont concernés au premier chef des collaborateurs RCP, lesquels sont appelés à faire preuve d’une grande souplesse. A défaut, l’avenir est bouché pour eux à Cargo. Les collègues qui ne satisfont pas au profil professionnel actuel ne jouissent pas de la possibilité de parfaire leurs connaissances; il est tout simplement prévu de les transférer au centre de marché du travail AMC. Ce, quand bien même il nous avait été promis lors de l’aboutissement des profils professionnels 2011 que les collaborateurs qui ne satisferaient pas audit profil bénéficieraient d’une formation complémentaire et d’un soutien de la part de l’entreprise. De fait, rien n’a été entrepris à leur égard, si ce n’est de les transférer à l’AMC. Le projet Réseau a été instauré à Cargo lors du changement d’horaire le 9 décembre 2012. L’avenir nous dira s’il permettra d’atteindre l’équilibre financier et, à défaut, ce qu’il va advenir.

 

 

 

Infrastructure

Le projet Réseau porte également sur une réduction des prestations de service à Cargo, tels le contrôle des arrivées, les manœuvres de mise en place et les calculs de freinage. Il était évident que cela aurait également des conséquences sur l’effectif du personnel et sur les activités des collègues à Infrastructure. Etaient touchés dans les gares de triage 4 collègues à Däniken, 2 collègues à Müllingen et 3 collègues à Buchs SG. Une solution a pu être trouvée pour tous ces collègues. Aucun d’entre eux n’a été transféré à l’AMC.

 

 

Voyageurs

La planification centralisée à la préparation des trains (ZV) a été réalisée en été 2012. Il a été pris possession des bureaux à Lausanne et à Zurich. Il s’est rapidement avéré que le passage de SPx à SOPRE n’est pas une promenade de santé. Le nouveau logiciel SOPRE fait partie intégrante de la planification centralisée. Il sert de base à l’élaboration de la répartition annuelle et de l’enregistrement des tableaux de service. Le logiciel n’ayant pu être implémenté comme souhaité, l’établissement de la répartition annuelle 2013 a été retardé. Celle-ci a finalement été réalisée selon la méthode traditionnelle en décembre 2012. ZV doit maintenant établir à temps la répartition mensuelle sur la base de la répartition annuelle, ce qui n’est pas sans poser quelques problèmes. L’avenir nous dira ce qui pourrait se passer si SOPRE devait ne pas répondre aux attentes placées dans ce logiciel. Ce qui est sûr, c’est que la perte financière pour ZV serait énorme, de l’ordre de 20 millions de francs. Montant qui devrait certainement être économisé ailleurs. Espérons qu’une telle débâcle ne se produira pas.

 

Pour clore, je tiens à remercier tous les collègues qui ont, d’une manière ou d’une autre, mis de leur temps à disposition pour le bien des membres RPV. Sans vous, les sections, voire la sous-fédération RPV n’existeraient plus.

Si vous éprouvez l’envie ou le désir de mettre votre énergie au service de la sous-fédération en tentant un essai à la commission centrale ou dans une autre instance, n’hésitez pas à me le faire savoir. Nous recherchons régulièrement des collègues.

 

 

Chers collègues de la commission centrale, du comité central et de la commission de gestion,  je vous remercie chaleureusement de votre soutien. C’est très rassurant de pouvoir compter sur vous.

 

 

 

Pour l’avant-propos du rapport annuel RPV 2012,

le président central RPV

 

Hanspeter Eggenberger

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La commission centrale et le comité central

 

 

Les autorités de la sous-fédération RPV se composaient comme suit durant l’exercice 2012:

 

 

La commission centrale

 

Le président central                                                    Hanspeter Eggenberger, Buchs SG

Le vice-président                                                       Danilo Tonina, Schaffhouse

Le caissier central                                                      Heinz Schneider, Werdenberg

Le secrétaire central                                                    Bruno Kirchhofer, Münchenstein

Secrétaire central                                                                   vacant

Secrétaire central                                                        vacant

 

 

Le comité central

 

CG-SEV                                                                     Werner Graf, Langnau im E.  

Représentant de la Suisse romande                            Michel Tochtermann, Grand-Lancy

Représentant du Tessin                                                          Yuri De Biasi, Novazzano

Le président de l’assemblée de la manœuvre (allemand)       Roger Amsler, Staffelbach

Membre du comité central et Webmaster                   Richard Schlegel, Trübbach

 

 

La commission de gestion

                                              

Membre CG                                                               Werner Graf, Langnau im E. (jusqu’à l’AD 2012)

Membre CG                                                               Daniel Purtschert, Littau

Membre CG                                                               Ruedi Frank, Eschenz

Membre CG                                                               René Senn, Gamprin

Membre CG                                                               Markus Zwahlen, Schwarzenburg (dès l’AD 2012)

 

                                                                                 

Le comité SEV                                                          Hanspeter Eggenberger, Buchs SG

                                                                                  Danilo Tonina, Schaffhouse

 

 

Remplaçant                                                               Gebhard Hutter, Trimmis                        

 

 

Migration                                                                  Antonio Gisondi, Coire

 

 

Représentante des femmes                                       Giuditta Purtschert, Littau

 

 

La commission centrale

 

La commission centrale s’est réunie à 10 reprises à Buchs SG durant l’exercice 2012. Elle s’est penchée sur l’organisation de l’AD, du comité central et de la conférence des présidents, ainsi que sur les dossiers des CFF, de la CoPe et des sections.

 

Les cours de formation

 

Aucun cours de formation n’a eu lieu en 2012.

 

Le recrutement des membres

 

L’effectif des membres a évolué comme suit:

1319 collègues étaient affiliés à la RPV le 31 décembre 2011.

1299 collègues étaient affiliés à la RPV le 31 décembre 2012.

 

 

Les décès

 

Pour la première fois depuis de nombreuses années, aucun décès n’a été déploré durant l’année 2012.

 

L’assemblée de la manœuvre du Centre et de l’Est

Le président de l’assemblée Roger Amsler a souhaité la bienvenue à 52 collègues lors de l’assemblée de la manœuvre 2012. Les invités présents: Markus Jordi (responsable RH du groupe), Hans-Peter Eggenberger (président central RPV), les présidents des CoPe: Thomas Probst (CoPe Cargo), Fritz Augsburger (CoPe Infra), Marcel Ruoss (CoPe P et groupe). Markus Jordi a présenté un exposé sur l’avenir du personnel de la manœuvre. Il croit que l’entreprise aura toujours besoin de nous, même si le nombre d’agents de la manœuvre ne cesse de diminuer. Il a présenté de manière chronologique l’évolution qui a caractérisé notre métier.

Le président central a donné des informations sur la restructuration prévue à Cargo, qui aura également des répercussions sur d’autres divisions.  

 

 

La réunion du comité central

 

La réunion de deux jours a eu lieu le 22 mars à Zurich.

Le président central a donné des informations sur les sujets d’actualité aux CFF.

A la division Infra: les descriptions de poste ont dû être actualisées; elles sont accessibles sur Intranet.

A la division Voyageurs: un règlement des vacances uniforme est en cours d’élaboration à P-OP-ZV.

A la division Cargo: les nouveaux profils professionnels ont été établis. Leur mise en vigueur est en cours. Plusieurs collègues bénéficient d’une formation complémentaire qui leur permettra de satisfaire aux exigences du nouveau profil. La réorganisation opérée à Cargo a donné lieu à de multiples débats. Il reste à espérer que la raison l’emportera et que la Suisse ne sera pas envahie par des poids lourds supplémentaires.

Le comité central s’est penché sur les comptes annuels et sur le budget 2013. La CG a remercié les membres de la commission centrale RPV du travail accompli en 2011 tout en soulignant le sous-effectif qui existe depuis près de deux ans. 63 adhésions ont été enregistrées en 2011 à la RPV. 11 collègues ont déjà été recrutés en ce début d’année. L’opération «Member Stars plus 12.12.12 » a été présentée.

Antonio Gisondi remercie tous ceux qui ont soutenu l’opération „Sans nous, pas de Suisse“.     La migration a organisé une assemblée le 10.11.2012 à laquelle tous ont à nouveau été invités. Le président de la CoPe P Surface Oliver Gsponer a informé les participants sur les sujets d’actualité à la CoPe.  

L’aspect convivial ne saurait manquer. Nous avons visité le dépôt des trams. Un grand merci à Daniel Purtschert, qui s’est chargé de l’organisation. Le président de la section de Genève Michel Tochtermann s’est déclaré d’accord d’organiser la réunion du comité central en 2013.  

 

 

 

 

 

L’assemblée des délégués

 

La 115e assemblée des délégués (AD) de la sous-fédération (SF) RPV a eu lieu le 23 mai à la salle Schmid. Ont participé en tant qu’invités René Windlin du SEV, ainsi que les interprètes Serge Piot et Pietro Gianolli. Giorgio Tuti,  Manuel Avallone et Jürg Hurni nous ont fait l’honneur de leur présence et ont présenté un bref exposé.

Manuel Avallone nous a communiqué l’actuel processus de la Conférence CCT. La retraite anticipée est actuellement examinée. Les CFF prévoient un modèle de mise à la retraite souple. Il s’agit pour la RPV de savoir comment les agents de la manoeuvre voient les choses. Toutes les propositions ont à nouveau été reprises et elles seront traitées le moment venu, dès lors que seul le système salarial Toco a fait l’objet de négociations dans le cadre de la convention collective de travail en vigueur. La participation (CoPe) dans une commission tripartite a également été examinée afin d’opérer le cas échéant des aménagements. La Conférence CCT est compétente pour tous les sujets CCT.

Jürg Hurni informe les participants sur les projets de la division Voyageurs. Le profil d’exigences est actualisé pour le développement des chefs de team. C’est ainsi qu’aucun passage à l’AMC n’est prévu à l’enseigne de la convention OZV.

Giorgio Tutti a renseigné les participants sur l’enquête réalisée par le SEV auprès de ses membres. Quelques chiffres:  10’000 membres ont reçu le questionnaire. Près de 2’500 ont répondu. L’enquête peut par conséquent être considérée comme tout à fait représentative. Il est intéressant de constater que 76% des membres utilisent le journal « Contact » pour s‘informer, 47% les affiches apposées au site de travail et 42% les contacts personnels. A la question « Pourquoi suis-je affilié au SEV », la plupart répondent « Je me considère comme un rouage dans le mouvement ouvrier ». Notre président indique être fier et heureux de cette déclaration. Cela montre que le syndicat SEV est sur la bonne voie.

Une participation au fond de lutte électorale a été rejetée.  

Les collègues suivants ont été élus pour la durée administrative: le président central Hanspeter Eggenberger, le caissier central Heinz Schneider, les membres de la commission centrale Danilo Tonina et Bruno Kirchhofer, le membre de la CG Markus Zwahlen pour succéder à Werner Graf, qui s’est retiré conformément aux statuts. Puis, le représentant du Tessin au comité central Juri de Biasi, le représentant de la Suisse romande audit comité Michel Tochtermann, le responsable du site Internet Richard Schlegel, le président de l’assemblée de la manoeuvre Roger Amsler, le représentant de la CG SEV Werner Graf, le représentant au comité SEV Danilo Tonina, le membre remplaçant Gebi Hutter et le représentant de Migration Antonio Gisondi.

Les délégués CCT ont tous été réélus. 2 collègues sont encore recherchés à Cargo. Giuditta Purtschert a été élue en tant que représentante des femmes à la RPV.

Le rapport annuel et les comptes annuels ont été approuvés à l’unanimité. Le budget 2013 a été adopté.

 

 

La conférence des présidents

 

La conférence des présidents a eu lieu les 15 et 16 octobre à Brenscino.

Le sujet « Motiver des collègues à s’impliquer activement dans le syndicat » a été le point fort de la conférence.

Une mentalité dominée par le bien-être a gagné les rangs du syndicat, comme ceux de toutes les sociétés en Suisse. Exemple: à la fin du travail, chacun rentre sans tarder à son domicile; au plan privé, il n’est rien entrepris en commun avec les collègues de travail. En payant la cotisation mensuelle, on estime en faire assez. Aux autres de faire le reste. Tel était l’avis des participants.

Que peut-on faire contre cela? L’entretien personnel, créer la confiance, expliquer le sens de la solidarité, soigner les contacts avec les postes extérieurs,  le bouche à oreille sont autant de possibilités d’améliorer la situation. Le SEV assure la protection de ses membres si des problèmes surgissent au niveau de l’employeur, par exemple en raison d’une activité syndicale.

Heinz Schneider entend rédiger une brochure contenant conseils et informations et la distribuer aux présidents.

La conférence des présidents a publié un communiqué séparé portant sur  CFF Cargo.

 

-         Réunir à nouveau toutes les divisions.

-         Pression psychologique exercée par la direction, qui s’est avérée inutile après coup.

-         Agent de la manœuvre, marche ou crève.

-         Les supérieurs ne savent pas comment il faut s’y prendre avec les employés qui perdent leur poste de travail.

-         L’estime envers les employés de longue date, lors d‘une réorganisation.

-         Attitude des supérieurs inacceptable. Exemple:  un agent est informé, avant de commercer le travail, qu’il perd sa place de travail et il est ensuite invité à retourner à son poste de travail.

-         Les agents les plus âgés ne satisfont pas aux nouvelles exigences et sont remplacés par des plus jeunes.

-         Cargo n’a pas mis à niveau le personnel pour satisfaire aux exigences actuelles des profils professionnels.

-         La déclaration selon laquelle les anciens collaborateurs ne satisfont plus aux exigences selon le nouveau profil professionnel n’est pas digne de foi. 

 

 

 

Migration

 

Notre responsable du secteur Migration est préoccupé par la situation qui prévaut actuellement aux CFF. Le démantèlement constant du service public est sur toutes les lèvres. Les bas salaires sont souvent touchés. Comme dans toutes les entreprises gérées par des managers et appelées à faire des économies, les secteurs d’activité à bas salaires sont cédés à des tiers (exemple: équipes de nettoyage).

L’assemblée de la migration a eu lieu le 1er décembre à Olten. La journée, à laquelle bon nombre d’invités et de membres SEV ont participé, a été une pleine réussite.

 

Les communications du SEV

 

Cette année, l’administrateur des finances Ruedi Hediger, le secrétaire Nick Raduner et Peter Hartmann ont pris une retraite bien méritée. A été élu nouvel administrateur des finances Aroldo Cambi.

Le comité SEV a rejeté les 3 modèles de cotisation dépendant du revenu et a approuvé une augmentation de 2.40 de la cotisation.

Les négociations salariales 2012 n’ont pas débouché sur un succès. Les CFF n’ont pas bougé d’un iota. Ils ne sont pas capables d’affecter un peu d’argent à leur personnel, quand bien même leur nouveau système Toco repose sur les mesures salariales. La communauté de négociation n’a de ce fait pas signé le résultat et considéré les négociations comme un échec.

Les contrats de travail ne sont pas encore tous signés à cause de Toco. L’attribution des conducteurs de véhicule de la catégorie A à la division Voyageurs au niveau d’exigences D dans Toco est particulièrement incompréhensible.

L’enquête réalisée auprès des membres du SEV a été une pleine réussite.

La décision 25 est en cours d’élaboration. Elle prévoit d’intégrer tous les conducteurs de véhicule à la courbe salariale des mécaniciens de locomotive.

Le projet FAIF (Financement et aménagement de l’infrastructure ferroviaire) est élaboré. Il est dans les mains de la Confédération. Il ouvre de nouvelles perspectives au chemin de fer.  

 

Les communications CFF

 

Le directeur général exécutif Andreas Meyer a obtenu 7.6 pour cent d’augmentation de salaire, soit quelque 70’000.- CHF de plus que l’année précédente. Son salaire dépasse désormais le million de francs. Les collaborateurs ont obtenu 200.- CHF.

La satisfaction du personnel s’est accrue de 4 points. Un record atteint avec une participation de 74 pour cent.

La réorganisation de CFF Cargo a été mise en œuvre. Comme il fallait le craindre – mais pouvait-on véritablement s’attendre à autre chose –, c’est le petit – l’agent de la manoeuvre – qui trinque. Au début, c’était la direction qui devait perdre des plumes. Cargo a en outre résilié quelques prestations de service chez Infra, tels les contrôles d’arrivée et les manoeuvres de mise en place, ce qui a eu des conséquences sur le personnel dans les gares de triage de Buchs, Däniken et ZH Müllingen. Cargo vise l’équilibre financier.  

Le système de radio Lisa sera prêt à la mi 2014. Les premiers tests ont été positifs, mais des problèmes sont apparus avec le fournisseur, ce qui explique le retard enregistré.

La mise en  place du logiciel SPORE (Répartition uniforme et système de planification) a été interrompue. Le recours à ce logiciel sur tout le réseau a été reporté à plusieurs reprises. Les services continuent par conséquent à recourir à la méthode traditionnelle.      

 

Les CoPe

 

Cargo

·         Tous les conducteurs de véhicule ont reçu l’assistant électronique LEA2. Le nouvel IPad est utilisé en remplacement.

·         Chaque mécanicien de locomotive obtient une adresse E-Mail.

·         L’objectif visé: abandonner la forme papier (PCT, règlement, etc.).

·         Différentes infractions à la LDT ont été traitées.

 

Voyageurs

·         Renvoi de l’enquête du personnel sensiblement plus élevé; remerciements également de la CoPe.

·         Nouveau site d’annonce confidentiel de la CoPe. Les collaborateurs qui rencontrent des problèmes ne sont plus obligés d’en discuter en passant par leur supérieur.

·         Règlement des vacances uniforme.

 

 

 

 

Pour le rapport annuel,

le vice-président de la commission centrale SF/RPV

Danilo Tonina